La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Et avec du recul ?"
1 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Et avec du recul ?

Le 2006-06-14 12:02:03 par Ashram.
Les gardes accompagnèrent Ashram au sein de la sylve d'Ewandor. Privilège rare mais Ashram étant lui même léonite rien ne s'opposait à sa venue.
Tristelune attendait le journaliste au coeur d'une petite clairière où trônait une source cristalline survolée par l'ombre d'un chêne maintes fois millénaire.
Tristelune offrit une légère collation à son hôte puis entra dans le vif du sujet.
" Ainsi vous souhaitez connaître mon opinion sur le conflit qui a opposé Avalon au Styx... Avant tout, cet affrontement a été pour nous un bilan. Nous avons pu constater que nous n'étions pas prêt pour la guerre et que le commerce est une bien belle chose mais que sans le bras armé pour le défendre c'est une chose bien fragile". Effectivement on a déjà eu plusieurs exemples de cela, pensais-je, prenons en un en particulier qui est assez connu le Houblon. En effet cet ensemble de guilde a un bras armé qui a servi maintes et maintes fois de part le passé et continuera sans doute à protéger le commerce du Houblon.

"Mais à l'heure où je vous parle nous remédions déjà à cette situation.
Nous avons pu aussi constater l'immobilisme des guildes des Hauts Plateaux, celles-ci attendant tels des moutons de Panurge, leur tour pour être passées par le feu et le sang... A noter que ce ne sont pas les plus puissants qui ont montré le plus de noblesse mais des petites guildes telle que Ravnica ou les Seigneurs des Eléments". Enfin j'ai trouvé des seigneurs qui ont été capable de prendre du recul sur leur conflit et y ont tiré un enseignement. Par contre pour l'immobilisme des Hauts Plateaux, je suis peut-être mal placé pour en juger étant donné que je ne suis ni dans cette région, ni dans l'autre guilde concernée par cette guerre; mais il est très difficile de faire bouger les gens, tant que leur herbe n'est pas piétinée ils ne vont pas bouger. Maintenant cela est un autre débat, mais rattrapons les dires de Tristelune sinon on ne va plus rien suivre.

"Mais bon ayons foi en l'avenir, l'explosion actuelle du dessein politique des Hauts Plateaux est, j'espère, le signe d'un devenir plus souriant..." heureusement que Pandore nous a aussi offert l'espoir, la vie serait bien noir et sans doute courte sans cela.

"Quand au Styx, que dire d'eux ? Qu'ils sont méprisables ? Certainement pas, l'histoire nous a démontré que les envahisseurs de tous les âges étaient convaincus du bien fondé de leurs actes. Donc juger des agissements du Styx reviendrait à lancer un débat stérile où chaque partie serait convaincue de son bon droit.
Par contre je me permets d'exprimer ma crainte à l'Empereur. L'émergence de croyances religieuses à vocation guerrière me glace le sang. Quoi de pire qu'un homme qui convaincu de son bon droit, se croit en plus le bras armé d'une entité religieuse ? J'ai peur que le sectarisme religieux ne fasse son apparition sur notre bonne terre avec tous les maux que cela pourrait entraîner... Puisse l'Empereur prendre garde et se garder d'unir en une main pouvoir politique et pouvoir religieux..." Effectivement débattre sur le bien fondé des arguments de chaque parti et décider qui a raison ou pas est totalement inutile, mais ne l'est-ce pas non plus entre le débat de la politique et du religieux ? Prenons un exemple très connu du passé, notre chère Antigone. Elle s'est opposée à la loi du tyran, loi temporelle, en évoquant qu'elle préférait plaire aux dieux et à leur loi, car on reposera pour toujours sous terre, ce qui est bien plus long que notre passage sur la terre.

Elle représente donc la lutte entre le religieux et le politique, maintenant qui a raison ? Le tyran qui fait des lois pour tenir ses sujets et garder le calme dans son royaume ou alors Antigone celle qui prône les lois divines, anciennes et la morale des actes. Cela est un débat aussi creux que de trancher entre deux partis.

Oula il se fait tard je dois hélas vous quitter, cela m'aurait fait plaisir de discuter plus avant avec vous. Je suis néanmoins très heureux de voir que cette guerre vous a aidé à faire le point et que vous ayez déjà commencé à y remédier. Je vous remercie pour votre accueil en ce si beau et paisible lieu, merci pour cet entretien et bonne continuation sur ces terres.


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...

Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits

Page générée en 0.046 seconde et 7 requêtes SQL.