La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "A la recherche des voyantes perdues !"
0 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

A la recherche des voyantes perdues !

Le 2006-11-01 23:36:37 par Leonardo.
Sur une butte reculée au fin fond d’une forêt que jamais on ne nomme, se dresse la masure cossue de deux prophétesses au grand savoir. Nous avons dû affronter les méandres de la rivière Quouaye en pirogue(n’ayant pas vu le pont) pour atteindre cette habitation loin de tout. Escaladant la butte, mon courageux guide nain Sta N’ley m’informa par des cris joyeux qu’il n’y avait rien à craindre et je le suivis d’un pas précipité en m’enfonçant à moitié dans une flaque de boue nauséabonde. Sta N’ley qui m’avait par trois fois sauvé de la noyade et par deux de la morsure mortelle des plantes carnivores m’extirpa de cette mare peu avenante. Lui demandant de m’attendre dehors, j’entrais dans la masure en repoussant un voile de perles.

A l’intérieur, l’elfe Yr Mä et l’elfe noir Sho-Lee Iel étaient attablées à un petit établi dont une seule chaise n’était pas encore occupée. De toute évidence, elles étaient au courant de ma venue, quoi de plus normal pour des expertes en arts divinatoires. Nous commençâmes alors une discussion des plus prolifiques et, ma foi, fort intéressante.

Voilà qu’il me fut expliqué par ces deux expertes par quels moyens elles observaient l’avenir. « Nous sommes férues d’astrologie et grâce à des cartes du ciel et à des scopes nous sommes en mesure de définir le caractère et le futur proche d’un individu. » me confia madame Yr Mä. Je sentais bien qu’elles aimaient leur métier quand madame Sho-Lee Iel débuta son développement de la mécanique céleste. « Voyez-vous, on peut citer que si Nezpétune entre dans votre septième maison cela provoque des crises de toux violentes ! » assura la prophétesse elfe noir avec ferveur.

Me laissant entraîner sous le rythme des prédictions explicatives, je retranscrivais le tout fidèlement. J’avoue néanmoins avoir été perdu très vite en ce qui concerne les signes qu’elles emploient. Cependant, d’après leurs dires, il y a douze signes astrologiques. Un Seigneur peut facilement connaître son avenir sur base de son signe mais faut-il encore savoir l’obtenir. C’est assez simple en fait, il suffit d’aller consulter votre mairie pour savoir dans quel tiers de l’année votre cité a été construite. Mais attention à l’astuce toutefois ! Les astrologues utilisent par facilité l’ancien calendrier orque Grëgh-vauriens, vous devez donc pouvoir exploiter cette manière de compter le temps. En fait une année Grëgh-vaurienne correspond à un peu plus de six années sur nos terres. Une fois cette étape accomplie, vous devez à partir de ce tiers, et de votre race, déterminer votre signe grâce à un tableau astrologique (en vente au prix de trois mille couronnes).

Finalement, trouvant cela tellement plein d’intrigues, je proposais aux deux oracles devant moi de venir travailler pour notre quotidien. Elles acceptèrent avec joie cette mission et je repartais l’esprit empli de paroles mystiques dans une langue sibylline.
Revenant avec Sta N’ley en empruntant cette fois-ci le pont de la rivière Quouaye, je méditais toujours ces dernières lignes. Car oui, maintenant que nous avons trouvé deux voyantes extralucides de talent, la Fronde sera en mesure de vous proposer un « Horoscope » ! Je vous invite d’ailleurs à venir nous consulter à la Rédaction si vous désirez en savoir plus. Nous vous permettrons également de déterminer votre signe mieux qu’en dépensant trois mille couronnes auprès de nos deux charmantes astrologues.


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...


Page générée en 0.027 seconde et 7 requêtes SQL.