La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Les vents magiques: incontrôlables?"
0 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Les vents magiques: incontrôlables?

Le 2006-11-03 22:24:59 par Pititskink.
C’est il y a peu, à la suite d’un scandale provoqué par l’Akatsuki, qui dénonçait la surpuissance de la magie utilisée à leur encontre, qu’un débat sur la dite puissance s’est ouvert sur la Terre des Rois. En effet, des plus grandes assemblées aux plus petits cabarets qui jalonnent le continent, on ne débat plus désormais que de ce sujet des plus épineux.

Certains, souvent militaires aguerris, mais parfois également magiciens renommés, pensent clairement les vents de magie devenus trop puissants, plus puissant même que la force de frappe d’une armée ; alors que d’autres défendent les intérêts de la dite magie, qui apporterait peut être une solution efficace pour ceux qui n’ont pas l’expérience ou les moyens nécessaires pour se défendre par les armes.

Mais alors, la magie est elle devenue trop puissante? C’est pour répondre à cette question que je suis allé recueillir dans nos enceintes publiques les principaux arguments exposés par les uns comme par les autres.

Au centre de l’argumentation voulant les vents de magie trop puissants actuellement, il y a un enchantement bien connu de nos amis aux oreilles pointues : la préparation de sorts. En effet, lancée en masse par un groupe organisé, elle permet en quelques heures de lancer de nombreux sortilèges d’attaque, décuplant ainsi leurs effets. A cet argument, l’opposition rétorque généralement que les protections naturelles que toute citée possède entrent alors bien assez tôt en jeu : même s’ils lancent leurs sorts très rapidement, ils ne pourront pas le faire très longtemps puisqu’ils seront arrêtés par le renforcement soudain des barrières magiques de la cité, donc le nombre de sorts reçu resterait le même au final, mais il est plus concentré. A savoir lesquels ont raison, je dois dire que le choix est difficile.
Les partisans d’une diminution des effets de la magie se plaignent également de l’impossibilité qu’ils ont de saboter une tour ou un laboratoire de magie, les dit bâtiments étant protégés des agressions physique par de puissants enchantements (ou une quelconque bévue divine, allez savoir). Ils attaquent également farouchement le fait qu’un bâtiment longuement construit puisse être détruit par la magie, ce à quoi les pro-magiciens leur rétorquent généralement que, justement, aucun bâtiment n’a jamais, dans toute l’histoire encore jeune de ce continent, été détruit par une offensive magique. Pour leur défense, nos magiciens rappellent aussi, généralement, que la magie, contrairement à la force brute, ne permettait pas de dérober des plans, des ressources ou de la nourriture.

Il serait sans doute impossible de vous citer la totalité des arguments donnés par chacun des deux partis principaux, sans oublier la multitude d’autres avis que l’on peut trouver entre ces deux extrêmes, aussi vais-je parler des solutions proposées à la suite de ces débats.
Certains, draconiens, voudraient faire interdire par décret impérial l’utilisation de la préparation de sorts, et se retrouvent face à une levée de boucliers bien compréhensible de la part des nombreux Elfes qui l’utilisent dans leur vie de tous les jours. D’autres, plus mesurés, aimeraient en diminuer les effets, en imposant par exemple des quotas à ne pas dépasser aux magiciens Elfes. On parle également de créer un service spécialisé pour augmenter en permanence les protections de toutes les citées du continent face à la magie, afin de diminuer les effets de cette dernière. Plus original, il fut également proposé de rechercher activement un sort capable de vider le chaudron d’un sorcier ennemi. Les Orques d’une célèbre école de sorcellerie se sont déjà lancés sur cette voie.

Alors, amis lecteurs, quelque soit votre avis sur la question, essayez de ne pas trop hausser le ton, cela ne fera sans doute que ralentir la découverte d’une solution adaptée à tous. D'ailleurs, l'Empereur (bien vivant, malgré les dires de certaines mauvaises langues) a hier apporté un début de solution à ce problème, en interdisant aux Elfes de lancer leurs préparations de sorts sur un bâtiment ne leur appartenant pas. Aux vus de la puissance des sortilèges d'attaques elfiques (comme la célèbre "invocation de tarte à la crème dans ta face", ou encore le fameux "sort pour congeler les doigts de pieds de l'adversaire"), peu de dégats magiques autres qu'une invasion de patisseries sont désormais à prévoir, à la grande joie des militaires purs et durs.

La question qu'il convient alors de se poser est si il s'agit là, finalement d'un bien, ou d'un mal.


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...

Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits

Page générée en 0.05 seconde et 7 requêtes SQL.