La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Eternelle question : Quels sont les avantages et les inconvénients des différentes races ?"
2 joueurs connéctés. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Eternelle question : Quels sont les avantages et les inconvénients des différentes races ?

Le 2007-01-03 10:21:51 par Nefertari.
A force d’entendre des jérémiades sur les inconvénients de chaque race, il me semblait bienvenu que mes connaissances se réunissent dans la taverne pour en discuter de façon calme et objective. Je savourais déjà à l’avance la réunion hétéroclite que ce serait ! Un beau jour d’hiver, un peu après la nouvelle année de la terre des rois, le seigneur Pititskink, gobelin aux magnifiques yeux rouges, arrive en premier, suivi par le léonite Thoutmosis, puis par Leoj, le nain bourru.

Pititskink : Pfff, vous autres les léonites, bien sûr vous êtes forts, et puis, vous êtes de grands agriculteurs. Nous, nous sommes de pauvres petites choses fragiles, moyens en tout, peureux, pas adroits. Nous sommes petits, verts et moches ! C’est sûr, si nous étions plus nombreux…
Thoutmosis : Evidement, nous sommes grands, mais notre puissance guerrière est bien surfaite ! Vous, les gobelins, vous êtes de rusés coyotes ! Et votre magie ? Hein ! Vous n’êtes pas manchots là-dessus ! Je ne dirais rien sur votre propension à piller, c’est dans vos gènes ça. Et aussi, nous, les mines ça n’est pas notre truc. Regardez les nains, tiens, les nains ! Ils nagent dans l’or, et ils ne sont peut être pas grands comme nous, mais bon sang, ils sont robustes les bougres !
Leoj : Tssst, pour nous, les nains, la magie, ça nous passe au dessus de la tête (c’est le cas de le dire). Et pour l’agro-alimentaire, nous sommes nuls et n’avons pas d’abattoir, surtout que maintenant, nos héros ont besoin de viande. Nous ne sommes pas assez nombreux en plus. Et nous sommes lents au combat. Certainement parce que l’empereur a mis trop de tavernes sur notre chemin!

A ce moment, j’apporte un tonneau de bière pour les invités...
Cela arrive à pic, car voici le seigneur Mathias, un elfe, qui entre dans la taverne ainsi que le seigneur Karkahanzas, un léonite impressionnant par sa stature.


Mathias : En fait, nous, les elfes, nous sommes moyens en tout, agriculture moyenne, industrie moyenne. En magie, nous ne sommes pas trop mauvais. Nous sommes plutôt pacifique. Mais il est vrai qu’en cas de conflit, militairement, on se défend.
Nefertari : Nous aussi, sommes « moyens », les humains, mais, finalement, nous avons accès aux cultures, comme les léonites, à part les potirons et les oranges, aux mines, comme les nains, à la magie, comme les elfes, même si nous y sommes moins habiles. J’avoue, que, parfois, j’ai du mal avec mes sorts ! Les ingrédients magiques sont si chers !
Karkahanzas, prenant une gorgée de bière : Je pense qu’avec mon éducation limitée, je dépend des autres, mais je reconnais que je suis sûr d’avoir de la nourriture en quantité et en qualité. Mon plus gros ennemi, c’est le temps, ah, la météo (soupir). J’admet que j’aime manger et dormir tranquillement, mais il ne faut pas m’énerver !
Pititskink : Les elfes et les elfes noirs nous battent à plates coutures, nous, les gobelins, mais, avec notre magie originale, nous pouvons améliorer nos cultures. Hélas, nous n'avons pas d’hôtel des monnaies comme certains autres. Il faut que, hum, le pillage est un sport amusant. Et puis, euh, nos savants arrivent à trouver des plans, disons, intéressants.

Suite au prochain numéro…


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...

Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits

Page générée en 0.049 seconde et 7 requêtes SQL.