La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Les réformes pour l'élevage"
0 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Les réformes pour l'élevage

Le 2007-02-17 09:23:39 par Florianviv.
Des nouveautés nous arrivent du côté de l’élevage ! Nous avons dû négliger cette actualité fort plaisante à entendre pendant un certain temps. Vous allez donc peut-être pouvoir vous réjouir en retrouvant ce récapitulatif de tant de bonnes choses nouvelles. Il y a tellement à dire, hum, par quoi commencer ?

Déjà, la production de viande a augmenté d’un bon tiers selon la bête en question. Grâce à des techniques de pointe, on arrive de nos jours à dépecer une carcasse avec grand soin en ne négligeant aucun morceau de choix. Dans le même ordre d’idées, un animal bien gras vous permettra de retirer un plus grand nombre de mesures de bonne chair qu’auparavant ! Nous indiquerons juste que malheureusement le mouton se conserve assez mal d’après certaines études, pas moins longtemps dans vos celliers, mais seulement deux jours dans vos assiettes. Peut-être ce manque à gagner est-il dû à une carence dans leur alimentation ?

Les autorités supérieures de l’Empire ont corrigé la plupart des problèmes d’ordre techniques en plus d’améliorer notre quotidien par leur ingéniosité. Remercions les !
Excellente innovation, l'on peut abattre tous ses animaux de petite taille sur place, bien que cela prenne plus de temps et rende impossible la relance du cheptel simultanément à cet acte.

Maintenant le poulailler se construit déjà dans les bourgs ; la canarderie se fera aisément dans une ville, et la lapinière est tout à fait libre de construction pour les maîtres d’une bourgade. Nous cherchons des matières de plus en plus nourrissantes notamment pour la nourriture des armées. Il n’est pas non plus hors de question qu’arrive un jour des corps de chasse en nos contrées.

Jadis les éleveurs ne pouvaient vendre leurs bêtes que sur le marché privé de leur guilde. Désormais, ils peuvent vendre leurs bêtes sur le marché aux bestiaux nouvellement ouvert sous ordre de son altesse impériale. Ceci étant, ils peuvent encore vendre leurs bêtes et leurs carcasses à leur guilde sans aucune grande complication.

A l’aide des nouveaux ateliers de découpe, vous aurez la possibilité d’augmenter votre production en pièces de viandes. On ne pourra pas conserver les carcasses sur place, mais c’est un précieux complément pour le travail de votre boucher surmené. Notez que ce bâtiment est hors de toute contrainte limitative en nombre.
Seulement, le problème des races se pose... Les humains disent qu'ils auraient pu en disposer, les elfes noir de même, et les nains clament haut et fort être capable de le construire malgré les normes impériales en vigueur. Si ça se comprend pour les léonites, on s’indigne que les orques et les gobelins ont droit de construction sur ce bâtiment ! Beaucoup de seigneurs se sont lancés dans l'élevage, alors pourquoi ce bâtiment n’est t’il pas rendu accessible à tous ? Peut-être es-ce un moyen pour équilibrer la situation économique ? Et puis, parviendraient-ils vraiment à les faire construire ces ateliers complexe ? Sans savoir-faire particulier en la matière ? Chaque race doit avoir son degré de spécificité !


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...

Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits

Page générée en 0.048 seconde et 7 requêtes SQL.