La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Pollution, où est la solution ?"
0 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Pollution, où est la solution ?

Le 2007-03-26 21:48:26 par Leonardo.
De tous les maux pernicieux qui accablent les seigneurs de nos terres, les seigneurs eux-mêmes forment le pire des fléaux. Comme disait Plöth un gars de l’antique Romanie « l’homme est un loup pour l’homme », et ça marche aussi avec les autres races…

Il est bon de se tenir en garde contre la bêtise et la stupidité, car elles polluent nos existences dans des proportions parfois insoupçonnées. Des messires ou des mesdames légèrement toqués passent leur temps à débiter un monceau de phrases tordues dans les lieux les plus incongrus, ce qui a le don d’ennuyer. Les forces de l’ordre n’ont alors plus qu’un choix : faire taire ces gens dont les propos méritent un aller simple pour la poubelle, vortex magique où les phrases perdues se retrouvent pour y disparaître à jamais.

Un problème subsiste sans doute : les récidivistes et leur art de jouer l’incompréhension. Si un moment de folie est excusable, ceux-ci recyclent leurs dires et recommencent leur entreprises malsaines de salissure du style et du bon mot, de la politesse et de la cordialité.

Ces déchets ambulants sont des tristes sires que l’on ne peut dépeindre si facilement, il existe cependant un autre gêne résultant sans doute de la pollution qu’ils créent, ou plutôt de son contre. Parfois les courageux seigneurs qui tiennent la décharge envoient trop de choses y faire un tour. Les forces de l’ordre ont la dure tâche de trier ce qui est sain de ce qui ne l’est pas, or faire la différence entre un fromage vieilli qui sent et un autre moisi n’est pas simple. Il y a donc obligation de faire dans la rudesse, le feu par le feu, ne pas être coulant, on peut appeler ça le développement du râble. Oui, le dos se doit d’être fort pour que tout aille au mieux, l’intransigeance .

On regrette parfois l’ampleur des mesures à prendre, mais frapper quelqu’un de mutisme avant qu’il parle ou faire un sort de son dialogue ne sont que des méthodes basiques. Plus sérieusement, on peut décider d’interdire l’accès aux bâtiments publics pour une durée jugée nécessaire. C’est la qu’on crie le plus souvent au scandale, même si les décisions prises ne le sont pas à la légère. Bien sûr contourner ces mesures sous d’autres identités est devenu un sport, la bravade et le déni de l’autorité, un défi bien laid mais qui est pratiqué avec zèle par la tranche de seigneurs et de dames dont je tiens à vous parler.

Pour les pires gibiers de potence… la potence. Mais ça n’a rien de déco-logique, donc rien qui aide à faire beau pour le paysage ! Tel que nous vous en parlions dans une brève, les technologies développées dans le plus grand secret des laboratoires gobelins nous apporterons peut-être une nouvelle solution. La putréfaction des légumes plongés dans un liquide dégage une énergie radis-eau active très intense (assez que pour friser une barbe naine) ce qui donne déjà des idées à quelques savants pour la création d’un nouvel attirail de mise à mort. La chaise éclectique… peut-être un jour cette merveille rétablira la paix par l’entente et le consensus. La folie s’asseirait sur elle pour y périr et faire renaître la quiétude.

En attendant, les mauvaises bouches et les agitateurs courent nos rues, même leur disparition ne saurait briser cet élan qui prend racine dans la nature même des êtres vivants. Se tenir correctement et tempérer ses envies tapageuses n’est pas si complexe, les forces de l’ordre seront certainement les premières à vous en remercier, la société fera pareil, mais c’est surtout vous qui serez satisfait de vous-même.


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...

Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits

Page générée en 0.046 seconde et 7 requêtes SQL.