La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Echec au roi ?"
1 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Echec au roi ?

Le 2007-04-22 12:24:00 par Leonardo.
La présence royale soulève souvent des ambiguïtés réelles quant à l’identité véritable de sa fonction. Le débat étant fort au goût du jour, je ne peux m’empêcher de tirer quelques mots là-dessus, aiguillé par Stef Anbhern que je retrouve non sans émoi pour parler d’un sujet qu’il à déjà largement entamé lors d’entrevues précédents.

La Fronde : Ah ! Fichtre ! Je ne pensais pas vous revoir de sitôt messire Anbhern !
Stef Anbhern : Oui, moi aussi je suis très heureux de vous revoir… Vos questions ?

LF : Hum, oui ! Ce qui nous intéresse c’est d’en savoir plus sur la royauté, tout simplement. Avez vous une piste à nous apporter ?
SA : C’est bien simple, il existe différents types d’institutions royales, monarchie héréditaire, autoritaire, constitutionnelle, etc. Il n’est pas aisé de déterminer ce que signifie « roi » globalement si l’on ne considère pas un cas précis. D’abord ce n’est qu’un mot, un symbole, il prend la forme de l’importance qu’on daigne bien lui donner. Un roi puissant et impliqué ou une reine du même acabit prestigieux auront un symbole fort. Ici on ne peut parler de pouvoir en tant que tel, alors ce qui prime est le symbole du titre.

LF : Un symbole ? Et ce symbole, le roi ou la reine donc, se doit donc d’être représentatif de sa région ?
SA : Non, pourquoi ? Quel devoir y a-t-il à cela ? Rien n’est inscrit dans la constitution des états royaux ni dans les annales impériales quant au rôle que devront jouer les altesses royales en tant qu’acteurs ou en tant que symboles. Pour l’instant le titre s’acquiert par l’expansion démographique et se garde par l’habilité à combiner le reste, mais après la loi ne demande rien. Les exigences viennent donc du peuple !

LF : Mais justement ne dit-on pas la voix du peuple, la voix des dieux ? Le peuple est roi ?
SA : Si, et c’est sans doute vrai mais tous les peuples ne se ressemblent pas. La plupart du temps un peuple voudra, et c’est bien normal, ce qu’il y a de mieux pour lui, soit un roi actif.
Il n’est pas impossible cependant que les seigneurs et dames d’une région se résignent à accepter une majesté même dans son mutisme et son inertie, peut-être simplement car ils n’accordent pas d’importance à ce symbole et qu’il ne veut rien dire pour eux.

LF : Ne trouve-t-on pas toujours des individus qui se ligueront d’une certain manière pour renverser le roi et placer quelqu’un d’investi sur le trône ?
SA : Il y en a vraisemblablement toujours qui le veulent, mais ils n’agissent pas forcément ou pas avec succès. Aussi, dans cette période teintée d’Histoire je me permets la voie de la petite histoire plutôt que celle d’un exemple qui a été maintes fois cité ou trop nouveau que pour que son mécanisme soit bien acquis. Voyez vous Stef Anking, un lointain cousin à moi, écrit sur des sujets fantastiques, des mondes imaginaires et horrifiant. Récemment il a su illustrer le totalitarisme qu’exerçait certains royaumes en créant le personnage de Louik Atorz qui dit « Le roi, c’est moi » et qui applique cela avec zèle. Il y a donc certains rois qui sont peut-être trop impliqués ; tant qu’un roi ne dérange pas, personne dans l’absolu ne va aller lui chercher des noises, mais c’est surtout quand il veut prendre le contrôle qu’on réagit, qu’on fait la révolution.

LF : Merci bien, peut-être aurons nous dans le futur l’occasion de confronter vos théories à la réalité de notre basculante scène royale. Il y a encore une fois pas mal de changements, et plutôt que de vous demander un discours nous irons voir cela sur le terrain.
SA : Ne craignez pas de ce fait de vous inscrire en faux face à ce que j’ai dit, c’est très général… Mais vous trouverez toujours une bonne part de ce cela dans toute situation.

Que ce qui figure ci-dessus vous ait aidé ou pas, vous ait intéressé ou plongé dans le plus grand désintérêt, n’oubliez pas que de la présence royale peut naître une forte cohésion et une parfaite hégémonie, que ne dépend que de vous le fait que l’âme de notre terre réside en son nom : la Terre des Rois !


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...

Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits

Page générée en 0.052 seconde et 7 requêtes SQL.