La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Coup d'oeil en arrière"
1 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Coup d'oeil en arrière

Le 2007-04-29 21:48:34 par Leonardo.
N’avez vous jamais ressenti dans un pathétique accès de nostalgie une bouffée de votre passé déferler en votre être et obnubilant toute autre perception ? Imaginez le même effet étendu à un journal, en relisant ses archives s’étalant sur des pages et des pages on découvre, ému, à quel point il a changé. En bien ? Espérons le, mais attardons nous un instant sur ce passé lointain.

Il est de coutume, bien naturelle il est vrai, de commencer par le commencement, or c’est ce que je vais faire. En cherchant les plus vieux articles archivés, il est deux choses qui frappent : leur taille et leur orthographe. Du début de la Fronde connu de seuls quelques élus, on remarque de suite que les textes étaient d’une longueur à tenir sur un rond de serviette. De même, si le verbe est beau, les fautes pullulent. Cela en dit long sur les étapes de l’évolution d’un quotidien, de quelques informations données brièvement à des textes parfois fort longs mais pour lesquels l’orthographe est relu et corrigé, quoique toujours imparfait.

On est arrivé assez vite à obtenir cette longueur et cette qualité orthographique, et aussi même un soucis du jargon employé pour éviter par exemple le fameux « niveau », classification ô combien arbitraire fondée sur la taille des cités, ou encore « pseudonyme » qui tente à faire croire que tous nos seigneurs portent un sobriquet comme prénom. C’est peut-être encore la mise en page qui tarda à percer, l’unification globale de la longueur des textes et de la présentation pris encore sont temps pour apparaître clairement. Il ne faut pas oublier toutefois que l’Empereur ne donna les caisses contenant les lettres des nouvelles typographies aux nains primeurs que bien après l’avènement des premiers textes de forme plus contemporaine.

Malgré un soucis de l’esthétique et de la forme de plus en plus poussé, reste les horribles coquilles qui vous dénature un article et font frémir leur rédacteur à la relecture plusieurs. Malheureusement, on peut tout faire sauf vaincre définitivement cet odieux travers qui fera à jamais office de curiosité pour les lecteurs.

En remontant toujours aussi loin, on peut aussi voir les premiers courants informatifs sur lequel les journalistes d’antan naviguaient. Que ce soit par la réalité directe d’un grand conflit ou par le choix d’un angle d’action, les informations sont reléguées bien souvent en fonction des périodes selon différents thèmes ou grandes enquêtes.

Toujours dans cet optique on retrouve l’émergence de différents styles d’articles, les premières entrevues, recherches pointues, articles teintés d’humour,… On voit que certains types ont été abandonnés ou se répètent peu fréquemment, d’autres forment un canon usuels réemployés à toute occasion.

C’est tout un passé de centaines d’articles qu’on ne narre en seul, mais on retiens encore une fois que l’héritage de notre passé reflète ce à quoi nous sommes confronté aujourd’hui. Et il subsiste le rêve du journaliste fou qui voudrais pouvoir donner assez de son temps pour tout développer et recensé de ce qui se passe en nos régions !


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...

Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits

Page générée en 0.047 seconde et 7 requêtes SQL.