La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Elle et toi : un engagement"
0 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Elle et toi : un engagement

Le 2007-05-07 06:33:18 par Leonardo.
Cher lecteur, chère lectrice, excuse la façon des plus cavalières avec laquelle je m’adresse à toi, mais celui ou celle dont j’ai le plus besoin c’est « toi », celui ou celle qui se reconnaîtra, qui saura. La Fronde a besoin de toi, de ta plume, de ton verbe et de tes idées, ce journal manque cruellement de toi. Il, ou plutôt elle, te recherche, t’attend, t’espère, et alors qu’elle se meure lentement… tu ne viens pas. Soudain, elle sait, elle comprend pourquoi tu lui manques, elle ne t’a pas encore appelé, elle n’a pas osé, elle était trop fière ou trop timide, elle croyait faire face. Seulement, oui seulement maintenant et désormais qu’elle se rend compte que sa fin s’amorce lentement alors qu’elle l'a toujours su mais a refusé de l’admettre, seulement en cet ultime instant elle fait appel, appel à ta clémence, à ton soutien, à ton aide, à « toi ».

Tu l’auras compris je te, oui toi ne te retourne pas, propose un travail, j’implore ta pitié, ou non, ta compréhension ; je te demande de voir et de croire. Depuis trop longtemps déjà notre quotidien est en sous-effectif et peine à suivre ses différents projets au mieux, il connaît une crise énorme et perd petit à petit toute vitalité. Le blocage, l’inertie, et tu es la solution, c’est toi. Il faut du sang neuf, insuffler du nouvel air dans ses artères à « elle », la Fronde. Pourquoi à ce moment précis ? Pourquoi avoir attendu pour te solliciter ? Tu ne vois pas ? Moi, non plus, et alors ? Cela a-t-il la moindre importance ? Non, tu le sais cela, ce qui a de l’importance pour moi, et peut-être pour toi, c’est que ce journal continue à vivre. J’ai compris depuis longtemps qu’elle avait pris tellement, tellement de place, j’ai découvert que la voie choisie d’un journaliste est habitée d’une vraie âme, d’un goût particulier, sucré, salé, aigre, non pas vraiment. C’est si particulier, si unique, comme un amour impossible, c’est là une certaine nécessité que ce genre d’organe de presse existe. Voilà pourquoi je, elle, t’implore d’écouter.

Au nom de l’information, au nom de la Fronde, au nom de la Terre des Rois, si tu te sens la force, toi qui lis encore ces lignes, si tu te crois le courage, si tu veux essayer de donner un peu de toi, alors je t’en prie fais le. Toute candidature dûment motivée sera examinée pareillement, tente ta chance en te proposant comme journaliste, ô chevalier de la tumulte et du vent des ragots. Pour continuer à vivre, ce journal a besoin de gens compétents et nombreux qui s’y affairent correctement, qui acceptent de donner un peu pour participer à un tout grandiose fait d’une information la plus complète qui soit, variée, aussi délassante que réfléchie.

Je ne te demande pas un si grand investissement que tu ne pourrais pas le donner, je te demande d’apporter ton minuscule apport à l’ouvrage. La volonté de vouloir, il suffit d’essayer, on peut former les meilleurs sur le tas. Je n’aurai de cesse de proposer cette activité à l’essai à ceux qui voudront tenter le coup tant que je n’aurai pas trouver d’équilibre, ce que notre journal est en droit d’espérer comme rédaction efficace.

Les articles ne sont qu’une façade, les lignes qui sont l’aboutissement d’une écriture intense supplée d’une recherche assidue, d’une correspondance interminable ou d’une réflexion poussée, mais même si tu ne veux pas faire partie de ceux qui écrivent, pense que tu peux toujours soutenir l’effort. La critique, n’oublie plus jamais d’inonder nos tables de travail de tout ce que tu peux avoir à redire, car nous le savons, rien n’est jamais parfait.

Lecteur, maintenant que tu as reçu ce message, la Fronde n’a plus qu’à espérer qu’il ne soit pas tombé sous les yeux d’un aveugle, le vrai, celui qui comme moi refuse de voir par intérêt. Rappelle toi que ceci n’est pas une proposition, c’est une invitation…


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...


Page générée en 0.041 seconde et 7 requêtes SQL.