La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Dix légumes de perdus, un de retrouvé !"
1 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Dix légumes de perdus, un de retrouvé !

Le 2007-06-21 10:18:39 par Zephirine.
Nobles Dames et Seigneurs, vous n’êtes pas sans savoir que les légumes se font rares et sont chers ces derniers temps sur notre bonne terre. Cela est dû à plusieurs facteurs successifs et cumulés.
Après cet été très sec, l’hiver est arrivé si vite que les paysans n’ont guère eu le temps de s’en remettre. Ils ont tout juste eu le temps d’humidifier les terres que les premières gelées sont arrivées, dès l’automne, détruisant plusieurs semis d’affilés et mettant ainsi du retard dans les récoltes. Peu de rendement pour les seigneurs agriculteurs cette année, ils l’ont bien compris !

Pour les deux légumes les plus produits, on a pu constater une baisse considérable du nombre de légume récolté. Alors qu’avec des conditions normales, un potager peut produire jusqu’à soixante potirons, ou jusqu’à quatre-vingt-dix carottes, les récoltes perdent chacune vingt légumes. Il s’agit là d’une différence très importante faisant perdre d’une part des centaines de couronnes pour les gros producteurs, d’autres part, les habitations sont de plus en plus privées pour mieux nourrir les héros et les guerriers blessés.
La météo est cause de cette perte, et les paysans ne savent plus quoi faire pour lutter contre ces phénomènes naturels, même la magie ne permet pas de réparer les dégâts. Un paysan howbit désespéré me confia que « c’temps s’prend pou’ une poulie, ‘y change tout l’temps ». Pourtant, ce n’est pas la première fois que des paysans ont affaire à un hiver, et des plus durs que celui-ci. Mais la météo varie sans cesse, entre les gelés et les pluies, les terres souffrent des aléas de la nature et les productions sont ralenties ou détruites. D’autre part, les écarts de température suivent et ajoutent du malus aux cultures.

Les marchés, plus plein que d’autres hivers plus ardus, proposent de rares légumes à des prix faramineux. Dans certaines régions, les potirons sont à plus de trente couronnes, et des pommes à plus de dix couronnes. Ces prix sont vraiment impressionnants et les paysans ne les comprennent pas. « A c’t’allure lô, les légoumes ‘y vont pourrir ! Et ça s’ra qu’du gâchis tout çô ! On s’décôrcac’ pôs pou’ rin nous, ‘y s’rendent pôs compte eux comm'c’est qu’c’est dure ! » se plaignait le paysan howbit. Il est vrai que ces prix font vite reculer et poussent au jeun. Seuls les seigneurs riches sont en mesure de se procurer des fruits et des légumes. Les seigneurs en guerre sont notamment très demandeurs pour soigner au plus vite leurs héros et leurs guerriers. Beaucoup sont à la recherche de légumes à prix raisonnable, ce qui est vraiment de plus en plus difficile à trouver. Sur la place publique, les seigneurs font des demandes commerciales aux seigneurs producteurs qui ne peuvent les fournir. En effet, ils sont incapables de se nourrir eux-mêmes et de remplir leur guilde. Il y a là beaucoup moins d'offres que de demandes.

Comment lutter contre cet hiver joueur qui persiste ? Profitez du pain et du maïs pour satisfaire la faim de vos habitants et attendez patiemment le printemps, en espérant qu’il soit meilleur…


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...

Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits

Page générée en 0.052 seconde et 7 requêtes SQL.