La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Le chant d'un coq (1ère partie)"
0 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Le chant d'un coq (1ère partie)

Le 2008-01-28 21:17:01 par Demesmeeker.
Le Chefakoët sur sa chaise percée
Parfumait sans détours les parages.
DamenDim quand elle vint à passer
Lui tint à peu près ce langage :
Eh bonjour Monsieur l’Alchimiste
Que vous êtes drôlement mis, bizarrement coiffé !
Pourriez vous expliquer cet absence de rasage ?
Chefaköet en ayant terminé
Satisfit la demande sans ambages.
C’est ainsi que la Fronde opiniâtre
Obtint renseignements sur cet être acariâtre.


La Fronde : Y a-t-il un rapport direct entre couette et victoire pour le bretteur que vous êtes ?
Chefakoët : Les couettes ne sont qu’une coiffure comme une autre pour toujours avoir la vision dégagée. De ce fait le regard n'est pas gêné et les touches sont plus précises.

L.F. : Apparemment couettes et Alchimie sont intimement liées. Est-ce une sorte de pierre philosophale ?
C. : L'alchimie est une science qui ne supporte pas la moindre erreur. Connaissez-vous le désastre d’un cheveu se glissant sournoisement dans une potion ?? Catastrophique !!!

L.F. : Il paraît que c’est votre secrétaire qui vous natte les cheveux. Savoir natter est-il une condition incontournable pour être secrétaire du Chefakoët ? Sinon quelle condition faut-il remplir ?
C. : Non ceci est réservé à ma douce Sab’Hell... Pour la secrétaire, la seule condition valable est qu’elle soit gentille, aimable, correctement vêtue et gratuite. L'honneur de travailler pour un Sombre Seigneur Elfique est plus que gratifiant.

DamenDim, à ce que l’on dit ne put retenir un éclat de rire à ces dires.
Se reprit néanmoins et poursuivit.


L.F. : Vos couettes ont semble-t-il un pouvoir quasi mystique. Pouvez-vous expliquer lequel ?
C. : Rien de mystique. Il s'agit juste d'un attribut des personnes n'ayant plus besoin de se cacher derrière des artifices machistes pour être au fait de leur virilité et de leur masculinité.

L.F. : Est-ce dire que les couettes sont l'apanage de mâles en pleine possession de leurs "moyens" ? Un signe de supériorité en quelque sorte?
C. : Non je dis simplement que le fait de les porter est l’apanage de gens qui s'assument totalement et qui se moquent de l’avis de vils esclaves dont je doute que les paroles puissent parvenir jusqu’à moi. Et, pour un Sombre Seigneur, être Elfe suffit pour être supérieur à ces gens, dit-il avec dédain.

L.F. : On nous a rapporté que le Chefakoët pioupioute. Peut-on avoir une démonstration ? Pioupioutiez-vous aux temps chauds ? Avant d’avoir des couettes veux-je dire?
C. : Pour la démonstration il faudrait une autre situation qu’une interview et je doute que ma douce soit encline à l'accepter en dehors de sa présence, fit-il un léger sourire au coin des lèvres.

L.F. : Il ne s'agit donc pas à proprement parler d'un chant ?
C. : Cela peut le devenir mais d’un style assez particulier ! Et le Chefakoët de s’esclaffer.

Il fut entendu que la démonstration serait évitée,
Afin du public la pudeur préserver.


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...


Page générée en 0.035 seconde et 7 requêtes SQL.