La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Regards croisés sur Dol Mireck (Shaka Umruk/1)"
1 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Regards croisés sur Dol Mireck (Shaka Umruk/1)

Le 2008-02-28 22:11:09 par Timoatlante.
A Dol-Mireck, région paisible habitée par de fiers commerçants, de valeureux guerriers et de robustes paysans, un évènement majeur risque de changer les jolis paysages et les magnifiques vignobles qui les ont bercés. Une terrible guerre se prépare, et nous allons vous en rapporter les détails les plus croustillants, en bravant tous les dangers, évitant les flèches et les éclaboussures d'huile bouillante.

Nous sommes allés tout d’abord rencontrer le Seigneur Orque Shaka Umruk, à la forte et verte carrure, sur les bords du fleuve Titissuissi pour nous informer le mieux possible au sujet du conflit. Je me trouve donc en plein front devant le chef du Béhémoth qui -entre quelques pilonnages des tours ennemies- a accepté de m'accorder une entrevue exclusive.


La Fronde : Shaka, pouvez-vous éclairer nos lecteurs sur les raisons de cette guerre ? De qui vient l'initiative ?
Shaka Umruk : Les raisons sont claires, j'ai l'honneur de ma guilde et le mien à racheter, suite à leurs attaques passées, et je dois récupérer un plan de cotte de maille qui a honteusement été dérobé par le Houblon.
Ils ont également défendu une guilde qui, depuis sa création, martyrise les peaux vertes.
Cette guerre est donc un projet commun pour le bien des guildes comptant des peaux vertes dans leurs rangs.

L.F. : Connaissez-vous toutes les guildes actrices de cette guerre ?
S.U. : Je connais toutes les guildes principales, mais très peu les alliés officieux de certaines guildes. Ainsi je suis soupçonneux de tout le monde sur la région ou en dehors... Néanmoins je connais la puissance réelle du Houblon.
Les principales guildes participant à ce conflit sont : les Âmes Démoniaques, les Guerriers Légendaires de l'Ombre, le Béhémoth, le Houblon, et les Bons Amis.

L.F. : Pensez vous qu'il y aura une influence sur le marché publique de Dol, et sur l'import export vers les autres régions ?
S.U. : Sur le marché publique, nous observerons certainement une augmentation claire des prix, car chacun profite d'une guerre pour provoquer de l'inflation et des états de demande.
L’import des autres régions est très fort, contre l'exportation faible, car nous n'avons plus le temps pour du commerce pur. Nous nous consacrons tous, essentiellement, à la guerre.

L.F. : Je crois savoir que vous avez une grande expérience de la guerre, honnêtement, comment sentez-vous l'issue des combats ? Plus clairement, j’aimerais connaitre vos pronostique.
S.U. : Mes pronostiques sont de plus en plus incertains avec les attaques des guildes de la Ceinture de Pierre à mon encontre. Au moment où nous avions pris un ascendant psychologique, leur technique de décourager les plus faibles a joué un rôle important… Donc il faut que nous nous réveillions ; je prépare quelque chose pour ça.

L.F. : Une question qui peut être utile aux jeunes guerriers : Shaka, avec quoi nourrissez-vous vos héros en temps de guerre ?
S.U. : C'est un recette secrète de notre oracle orque Mahie Thay.

L.F. : Je vous pose une dernière question, que je n'avais pas prévu de poser, mais vu que vous êtes un orque... Allez vous me manger ou me laisser partir vivant ?
S.U. : Je ne mange jamais les messagers, et encore moins quand ils portent ma parole. Ma cité dénombre désormais une majorité d’elfes noirs, car les esclaves que j'avais ramené de mes raids ne font que se reproduire... Mais l'élite de Bran-o-kor reste orque.


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...


Page générée en 0.037 seconde et 7 requêtes SQL.