La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Regards croisés sur Dol Mireck (Ivan Ilitch/2)"
0 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Regards croisés sur Dol Mireck (Ivan Ilitch/2)

Le 2008-03-01 08:02:37 par Timoatlante.
Pour que l'objectivité des faits rapportés sur Dol-Mireck ne fasse aucun doute, nous nous sommes également déplacé jusqu'à la cité du seigneur Ivan Illitch, membre du Houblon.

La Fronde : Seigneur Ivan, merci d'avoir accepté de répondre à ces quelques questions !
Nous allons tout de suite entrer dans le vif du sujet, car je n'ai pas envie de rester trop longtemps en plein territoire de combat... Je vous rappelle que je n'ai qu'une plume pour me défendre, certes plus maniable qu'une épée longue, mais beaucoup moins dangereuse. Vous considérez vous comme victime de cette guerre ?
Ivan Ilitch : Victime n'est pas vraiment un qualificatif qui correspond pour me décrire ou décrire Ivangrad. Nous sommes juste là pour nous dresser face à des sauvages vénérant de faux dieux. Ils veulent faire la guerre, piller, etc. On va leur apprendre que ce n'est pas sans conséquences et je pense qu'ils y réfléchiront à deux fois par la suite.

Les 2 seigneurs se baissent pour éviter une volée de flèches.

L.F. : Vous qui êtes un combattant tout aussi valeureux que ceux qui vous attaquent, vous devez sûrement avoir des pronostiques sur la guilde qui gagnera cette guerre ?
I.I. : Je pense que ces moules à gaufres (NDLR : signifie "êtres inférieurs, peu doués" en dialecte elfe noir) n'ont pas une chance. Des Seigneurs jadis prometteurs, tels Altair ou Ged, sont aujourd’hui devenus des bêtes de guerre. Et puis, nous avons de bons amis pour nous aider magiquement…

L.F. : J'ai entendu parlé de participants officieux. Démentez-vous de recevoir des aides camouflées ? Pouvez-vous pour nous citer les réels participants de cette guerre, selon vous ?
I.I. : Il est évident qu'une guerre ne se gagne pas seul. Nous avons des sympathisants dans toute la Terre des Rois. Cela va du simple mot d'encouragement face à cette odieuse attaque, à l'aide économique. Voire plus.
Mais je préfère laisser la surprise à mes adversaires qui, j’en suis sûr, ne manqueront pas de faire la même chose. Ou cela prouverait encore qu'ils ne sont que des bachi-bouzouks (NDLR : synonyme plus marqué de "moules à gaufre" en dialecte elfe noir).

L.F. : Shaka Umruk préparerait quelque chose à votre encontre, avez vous réfléchi à toutes les possibilités de parade ?
I.I. : Elle est bien bonne celle-là. Ses deux neurones arrivent à peine à commander ses deux pieds pour lui permettre de marcher... Sinon, comme dit il y a quelques instants, les surprises font parties de la vie.

L.F. : Une question qui sera utile à nos jeunes lecteurs, en temps de guerre, comment vos héros sont-ils habillés et équipés ?
I.I. : Mes héros ne jurent que par le travail à façon du cuir. Renforcé aux endroits stratégiques, c'est le meilleur compromis vitesse/protection. Mes ouvriers tentent bien de fabriquer des vêtements plus complets comme une jambière allant de la cheville à l'aine par exemple. Mais tout ceci handicape l'agilité. Qui sait avec un changement technologique ou autre si cela ne va pas changer... (NDLR : Et c'est le cas !)

L.F. : Et pour finir une question qui pour le moment me turlupine, allez-vous me capturer pour nourrir vos prisonniers orques, ou allez-vous me laisser partir vivant ?
I.I. : Vous ne feriez même pas une demi-journée de repas pour un orque, donc ce n'est pas très intéressant. Je préfère leur laisser une vache, ils en ont pour 2-3 jours. Mais en tout cas j'aime de plus en plus ces bêtes (les orques, pas les vaches !). Qui sait si je ne vais pas m'entourer de plus de leurs congénères…

Comme vous le voyez, les deux parties sont vraiment motivées, et l'issue du combat en plus d'être incertaine, me parait surtout très lointaine...
Des nouvelles toutes fraiches m'étant parvenue, je peux maintenant mettre en garde toutes le contrées de la Terre Des Rois, contre la probabilité d'un conflit d'ampleur mondiale...
En effet le Houblon compterait parmi ses alliés les Fléaux d'Airain et d'Acier, et le valeureux et célèbre Baldur le dur, qui ne sont pas de Dol-Mireck... Leurs adversaires vont certainement rétorquer de la même manière, par une extension du conflit et des demandes d'aide extérieures.
Nous restons à votre disposition, cher lecteurs, à l'affût de toute nouveauté, pour mieux vous informer, votre satisfaction vaut bien tous les membres que j'ai risqué de perdre lors de ces entretiens.


TimoAtlante (ou ce qu'il en reste)


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...

Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits

Page générée en 0.056 seconde et 7 requêtes SQL.