La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Une arrivée remarquée"
0 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Une arrivée remarquée

Le 2008-03-03 17:26:54 par Leonardo.
C’était ce matin, en ce douzième jour du printemps de cette vingt-septième année de la colonisation. Tout à leur labeur, des pêcheurs du bord de mer s’échangeaient les derniers ragots, voire des coupures de notre bon journal. Dernièrement, des rumeurs étranges avaient circulé sur tout le littoral de la Terre des Rois : pirates, menaces, etc. C’est l’air inquiet que certains quittaient leur port d’attache pour s’enfoncer dans la mer de Ruine.

Soudain, alors que les filets jetés à tour de bras ramenaient de belles prises, une apparition au lointain alerta ces pêcheurs. Des voiles blanches gigantesques venaient d’émerger de l’horizon. Une ligne de navires à perte de vue avançait sur le front de mer de la Terre des Rois.

La première réaction des fils de la mer, ainsi que des autres observateurs sur les côtes, fut la panique. Un vieux loup de mer nous confia : « J’ai eu la peur de ma vie. » Cet effroi ne se dissipa en partie que quand les armoiries de l’Empereur apparurent bien visibles sur les voilages. Mâts de misaines, d’artimons, et grands mâts, tous étaient bardés de fanions peints d’une couronne.

Des caravelles poursuivirent leur route, alors que de grandes nefs, reconnaissables comme des vaisseaux de commandement, restèrent figées en observatrices. Des chaloupes furent ensuite amarrées quand les plus petits navires s’arrêtèrent à moins d’un mille des plages. Dans ces embarcations, se tenaient assis maints soldats en armes. Après la peur venait la perplexité, l’incompréhension.

Ce fut sur la plage de l’Épée, non loin des ruines de Port-Galante, que toute une bande - les autorités maritimes de la Terre des Rois, des seigneurs locaux, quelques membres de la presse, et une foule incompressible de curieux - vint à la rencontre des troupes fraîchement débarquées.

L’accueil des impériaux manqua un peu de chaleur, sans doute à cause du contre-choc. Les parlementaires ne s’y méprirent point et tâchèrent de calmer le doute des personnes présentes tout en expliquant leur venue. Nous, journalistes, les assaillîmes de questions.

Il en ressortit qu’une vaste opération mûrement établie pour faire renaître les routes commerciales entre le Vieux Continent et le Nouveau s’accomplissait par ce que nous avions devant nos yeux ébahis. Tandis qu’un représentant impérial nous abreuvait de la description des produits fastueux d’outre-mer qui pourraient s’échanger bientôt, nous pouvions voir les puissants vaisseaux quitter leur position statique pour voguer vers les grands ports.

Des convois emportant groupes armés, commis, lettrés, fonctionnaires et généraux étaient déjà parties à la rencontre de tous les seigneurs des régions côtières ; ce pour transmettre la nouvelle.

Ainsi le commerce n’en finit pas de connaître du changement, mais dans quel sens au fond ? Les rapports entre les deux continents ont toujours été plutôt limités. Que nous réserve notre Empereur avec ces modifications au sein du commerce ? Nous n’aurons probablement pas la réponse de suite. Il faudra y rester attentif durant encore quelques temps avant de connaître toute l’ampleur prise par des changements encore très incertains.


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...

Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits

Page générée en 0.052 seconde et 7 requêtes SQL.