La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Regrets éternels"
2 joueurs connéctés. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Regrets éternels

Le 2008-09-02 20:19:25 par Leonardo.
Ce jour-là, des nuages gris obscurcissaient le ciel, et un froid glaçant imprégnait les os. « Un temps merveilleux pour un enterrement… » me dis-je tandis que j’avançais le long d’une allée de graviers. « Oui, vraiment… On n’aurait pas pu espérer mieux » pensais-je, immédiatement contredit par deux nains qui ronchonnaient derrière moi.
J’arrivai au cœur du cimetière. Une foule s’y trouvait qui venait assister à la mise en terre. Le chagrin se lisait sur les visages ; il y avait les regards perdus dans le vide, les yeux embués, les cernes et les rides plus marqués qu’à l’ordinaire.

Un howbit ventripotent se tenait devant le caveau, face à un gisant qui recouvrait le corps. Ce personnage prit la parole et prononça un discours d’évidence préparé de longue date.
« Si nous sommes réunis aujourd’hui, en ce jour de deuil, c’est pour nous rappeler. Nous nous rappellerons d’un compagnon, d’un maître, d’un ami, d’un parent, de quelqu’un qui comptait pour nous. Unis dans la douleur, nous pleurons l’être aimé qui s’en va loin de nous. Chacune de nos larmes versées est comme un hommage immortel au lien qui nous unissait. Observons un instant de quiétude. »
Ces paroles furent suivies d’un moment de recueillement, troublé par quelques pleurs étouffés. L’oraison funèbre, fort banale, me laissa de marbre : j’ignorais jusqu’au nom du défunt. Je ne manquai certes pas de lui témoigner mon respect, mais c’est une raison particulière qui m’avait poussé à venir jusque là, et je m’employai à constater par moi-même ce qu’il m’avait été dit.

Les décès, de toute cause, on en remarquait tellement ces temps derniers… A côté des dames pimpantes et des seigneurs vigoureux qui se lassaient de la vie sur nos terres, d’autres étaient rattrapés prématurément par un coup de faux en traître. La crise soulignait la noirceur du trépas, et avec les disparus dépérissait également notre société : privée de son essence vitale, elle risquait la mort. La magie du renouvellement n’opérait pas, et le destin ou une force semblable paraissait s’acharner à plonger les meilleurs dans le néant.

Accablé par de sombres réflexions, je me mis en marche vers la sortie. Près du portail, je surpris une conversation de l’orateur avec un humain musculeux qui devait être le fossoyeur.
« Oui, ils parlent de les supprimer… dit ce dernier.
- Ah les fumiers ! s’exclama l’orateur. »
Intrigué, je me planquai derrière une stèle et écoutais attentivement la suite.
« Ils ne se rendent pas compte du tas de cadavres que cela va faire… » rumina l’orateur.
- Je suppose qu’ils ont perdu la raison… Peut-être qu’ils comptent sur les nécropoles ?
- Pouah, fit l’orateur, cela me révulse. Et le respect des défunts ? Les héros tombés pour la patrie vont-ils une fois de plus servir de joujoux aux nécromanciens ? Je ne parle même pas du peuple, qui doit déjà se satisfaire d’un carré de terre retournée derrière la chaumière…
- Espérons que quelques seigneurs aient la dignité de conserver un espace à cet effet. »

Voilà donc l’envers de ce décor macabre. La floraison de nouvelles activités faisait battre les cœurs au point de donner des idées insensées. Bientôt, l’Empereur donnera son autorisation pour la démolition de ces sanctuaires. Les cimetières représentent peu pour certain, et l’appât du gain prévaut face aux honneurs dus aux anciens.

Plus volatils que la pierre, resteront donc les souvenirs. Ces trésors inouïs que l’on peut chérir à sa guise. Nombreux sur la Terre des Rois se souviendront, mais combien auront le geste de laisser une dernière demeure à ceux qui furent ?


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...

Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits

Page générée en 0.053 seconde et 7 requêtes SQL.