La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Contre vents et magies"
0 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Contre vents et magies

Le 2008-10-09 17:49:14 par Xerxes.
Pour les initiés des arcanes, les vents magiques étaient devenus tempétueux. Une telle agitation régnait dans l’univers ésotérique qu’il fallait que la Fronde envoie quelqu’un se renseigner sur l’ampleur du maëlstrom.
Et me revoilà en route pour l’Académie Impériale de Magie où m’attendait le toujours plus qualifié sorcier Harry le Potier.

S’il est un endroit sur nos terres où l’activité magique peut se voir facilement, c’est bien autour de l’Académie. Lieu déjà profondément mystérieux, j’y trouvais un ciel déchiré par des lumières colorées, torturé par des vents impétueux qui ne devaient rien à Météologix. Mon guide me trouva donc tout ébouriffé et les poils dressés par une énergie tellurique débordante. Vision désopilante s’il en est…


- Bonjour sorcier Harry. Pouvez-vous m’éclairer sur l’origine de ces débordements ?
- Bonjour. De nombreux changements ont été opérés dans les manipulations des sortilèges et un nouvel équilibre des forces magiques se met en place. Evidemment, qui dit nouvel équilibre dit déséquilibre momentané. D’où les manifestations que vous pouvez observer.
- Des changements dites-vous ? D’importance semble-t-il ?
- Oui. Tout d’abord l’ensemble des sortilèges offensifs sont désormais connus. L’habitude aidant, leur manipulation même à plus forte puissance ne pose plus de difficultés majeures. C’est pourquoi les mages parviennent à les lancer plus rapidement désormais, commença le jeune sorcier.
- Des sorts d’attaque plus rapides ! m’écriai-je. Mais…c’est grave !
- Non, me répondit Harry aussi calme qu’une brise légère. Car je vous parlais d’équilibre. S’il est plus rapide de lancer des foudres par la magie, la contrepartie, somme toute naturelle, est aisée. Souvenez-vous ! Je vous parlais dernièrement de l’énergie résiduelle laissée par chaque sortilège dans les cieux. Et bien, cette énergie finit par saturer la cité visée. Cela lui confère une sorte de bouclier qui rend plus difficile l’arrivée d’autres sortilèges. Bien entendu, les magiciens de la cité sont eux-mêmes pénalisés par cette saturation.
- Combien de temps dure cet effet ? osai-je.
- Il faut compter une saison pour que l’effet se dissipe. Il semble que l’ensemble de la puissance des sortilèges reçus soit impliquée.

Harry marque une pause, le temps qu’un éclair violacé illumine le ciel et qu’un coup de tonnerre strident nous perce les tympans. Ensuite, il poursuivit :

- Dans ce grand charivari, certains sortilèges ont évolué. L’ombre d’Alexandrie est devenue deux fois plus efficace par exemple. Les mages ne sont plus à l’abri non plus. En effet, un magicien nain retors a eu l’idée de diriger ses éclairs runiques, non sur les bâtiments militaires mais sur une tour de magicien. Figurez-vous que cela a fonctionné. Depuis, tout le monde s’y est mis et cet éclair ne sert plus qu’à détruire des bâtiments magiques.
- Etonnant en effet, répondis-je.
- D’autres sorts ont évolué, continua mon guide, comme le lien fraternel qui avec l’énergie résiduelle ne permettait plus autant de transfert qu’auparavant. Les efforts fournis pour passer les barrières telluriques ont transformé ce sortilège en aide pour les magiciens alliés.

Une bourrasque intempestive vint ruiner les efforts que je fournissais pour lisser ma barbe, ce qui fit sourire Harry.

- J’allais oublier, reprit-il. Les sorts d’attaque sont plus rapides à lancer certes : les bâtiments n’ont pas le loisir de se mouvoir rapidement. Mais les sortilèges qui visent les unités militaires se heurtent justement au problème du déplacement. Et le ciblage étant plus difficile, leur durée ne varie pas ou peu.
- Vous me rassurez d’un seul coup, soufflai-je. Et qu’en est-il des parchemins ?
- Je gardai le meilleur pour la fin. L’utilisation des parchemins est devenue bien plus aisée maintenant que de plus en plus d’habitants sont formés à la lecture. C’est pourquoi les maîtres des bâtiments de stockage en grands érudits qu’ils sont peuvent désormais lire ces fameux parchemins et donc aider au lancement de sortilège. Toutefois, leur méconnaissance des courants magiques les empêche de lancer des sortilèges depuis plus d'un bâtiment à la fois.
- Mais c’est formidable ! Quel bonheur de voir que la culture sert toujours.

Je quittai l’Académie sous une neige abondante balayée par un vent glacial mais le cœur réchauffé par ces nouvelles haletantes.


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...

Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits

Page générée en 0.048 seconde et 7 requêtes SQL.