La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Croissance des petites structures urbaines"
0 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Croissance des petites structures urbaines

Le 2008-11-30 20:57:37 par Virtus.
Depuis déjà quelques temps, nous pouvons observer de grands bouleversements dans les cités tédériennes, plus spécialement dans les moins grandes.

Nous avons récemment découvert une nouvelle disposition dans les centres-villes. Plusieurs rumeurs vont bon train : sort magique créé par un sorcier fou en quête de reconnaissance universelle, ou simple décision impériale sur de nouvelles normes d’agencement des cités. Une rumeur semble se faire mieux entendre que les autres : le gnome Bilg Hayts ne serait pas étranger à ces modifications. Nos envoyés spéciaux ont eu la chance de tomber (ou plutôt de trébucher) sur lui en traversant un caniveau...

La Fronde : On raconte que vous n’êtes pas étranger au nouvel aménagement des centres-villes de la Terre des Rois. Est-ce bien vrai ?
Bilg Hayts : Tout à fait mon grand ! J'ai poussé les ouvriers de la manutention à se rebeller. Sa voix se fit plus forte en continuant, Il faut que ça cesse, que ça change de baraque au bas mot voire de palais si on peut y parvenir. C'est mon but, ma destinée, finit-il d'une voix enfiévrée.
L.F. : Quelle raison vous a poussé à choisir cette disposition ?
B.H. : L'objectif initial était clairement de pourrir la vie des grands seigneurs en rajoutant des allers et venues, des Réserves, des Salles des ventes. Un grand bazar quoi ! Pourquoi tout centraliser alors qu'on peut avoir un sous-chef des stocks, un sous-chef des ventes... Un vrai bonheur pour des agitateurs et ainsi paralyser l'ensemble quand bon nous chante.
L.F. : Êtes-vous satisfait du nouveau résultat ?
B.H. : Ben, c'est là que ça se gâte. Ces imbéciles d'intendants se sont entendus et concertés. Ils ont permis des échanges interquartiers, d'autres avec la mairie et pire que tout, ils ont trouvé le moyen de se rapprocher des marchands impériaux en ouvrant des Comptoirs. C'est dur ça! (voix dépitée) Les Impériaux ne sont pas des rigolos, franchement le grand chaos n'est pas pour demain !
L.F. : Apparemment non...

Nous laissons là notre infortuné mégalomane pour reprendre le fil de l'histoire. Nous avons plus de raisons de croire que l'initiative nous vient des hautes sphères de l'Empire qui, bien que peu présent sur nos terres, conserve un pouvoir non négligeable, et qui semble s'accroître.

Trois bâtiments du centre-ville ont maintenant une vocation commerciale. Un quatrième, la réserve, vous permettra d’entreposer vos marchandises avant de les vendre.
La taverne et la place publique étaient jadis d’incontournables lieux de rencontre entre dames et seigneurs. Aujourd’hui, elles doivent s’écarter au profit de la salle de vente et de la réserve.

Cette modification du centre-ville ne fait que renforcer l’idée, chez certains Tédériens, que l’Empereur désire de plus en plus s’immiscer dans leur vie. La présence d'un comptoir impérial peut se comprendre si l'on raisonne ainsi. Nous nous dirigeons vers une intensification des échanges commerciaux entre la Terre des Rois et le Vieux Continent. Les déconvenues des impériaux avec des renégats elfes noirs et orques nous ont déjà permis de faire un commerce d'armes lucratif avec l'Empire. L'avenir nous dira combien d'autres opportunités se présenteront, sachant qu'elles serviront surtout les plus jeunes d'entre nous.

En effet, après avoir imposé la Pax Imperator dans plusieurs régions côtières, l’Empereur a pris, voici déjà quelques temps, la décision de faciliter la croissance des petits seigneurs.
L’attribution de nouvelles terres a été facilitée aux cités nouvellement fondées.
Ainsi, les hameaux se transforment plus vite en villages, bourgades puis bourgs. L’activité agricole n’est plus vue comme étant un critère de développement pour les villages mais la construction du château reste un élément primordial pour obtenir le statut de ville.
Une aide sera apportée aux petites cités sous la forme de lots de matériel de survie. Ceux-ci contiendront différentes choses en fonction de la race et de la cité. Plus cette dernière sera développée, et moins seront distribués d'outils agricoles (au profit de l’industrie).
Des présents seront envoyés de temps en temps aux seigneurs de petites cités, jusqu’à ce qu’elles obtiennent le statut de ville, en moins grand nombre qu’auparavant.

A côté de tout ceci, l’Empereur a décidé de baisser le coût d’agrandissement des cités, ainsi, pour développer une agglomération, il ne faudra plus que 8000 couronnes, au lieu de 10000.

Dans un contexte économique instable, ces différents éléments relancent la donne. Il ne se fait aucun doute qu'accentuer la colonisation en l'accélérant dès le départ y joue un rôle. C'est à de nouveaux colons que l'Empereur s'adresse, tout en intéressant les anciens.


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...


Page générée en 0.032 seconde et 7 requêtes SQL.