La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "L’industrie à l’usage des industriels industrieux"
3 joueurs connéctés. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

L’industrie à l’usage des industriels industrieux

Le 2008-12-06 21:29:01 par Leonardo.
L’économie sort-elle d’une crise pour se plonger dans une nouvelle ? Rien ne nous permet une position aussi pessimiste, mais il reste que nous vivons des moments clefs où chaque choix a une importance différente.

Se positionner dans ce nouveau système paraît crucial pour pouvoir faire le meilleur choix. Mythal le Métallo nous a fait la grâce de ses quelques lumières sur les différences entre les différentes industries. : « On s’étonne qu’un ouvrier d’une cité moyennement industrialisée puisse faire des prouesses avec moins de matériel. Il ne faut pas perdre de vue que l’évolution demande un savoir-faire accru, et que la métallurgie requiert de plus en plus de connaissances. Le soufflet, encore rarissime, est d’une importance capitale pour contrôler le niveau du feu. Cet élément primordial du travail du fer permet seul de parvenir aux productions les plus complexes. Cette spécialisation s’accompagne d’ordinaire d’une diminution de l’efficacité dans des réalisations basiques. Mais la spécialisation est une nécessité, et tout un chacun va être tenu de reconnaître cette évidence : il faut dès aujourd’hui se tourner vers les bonnes productions en fonction de son niveau de développement. Les plus grands producteurs, j’entends par là les cités les plus développées disposant de la technologie nécessaires, sont enfin poussés à produire les objets les plus coûteux. »

En ce qui concerne la production nous tendons donc vers des techniques de pointe. Mais l’industriel avisé ne s’arrêtera pas à un contrôle horizontal de la production et visera à l’introduire dans la globalité du système. Pour mieux vendre, l’innovation s’impose tout autant. Wareine Buffet-Garni, l’aide-cuisinier le plus riche du monde, nous a communiqué une vision très imagée de l’industrie dans l’économie : « J'aime à penser que l'économie n'est rien d'autre qu'une immense recette de cuisine. Or, une recette de cuisine ne saurait être composée d'un seul élément. C'est cet amalgame qui lui donne son goût et omettre un ingrédient peut avoir des conséquences fâcheuses. La complémentarité ne s'arrête pas là pour autant ! Il est nécessaire, de travailler en équipe. Pour optimaliser ce travail la cuisine comprend différents chefs et assistants spécialisés dans tels ou tels modes de cuisson. Ainsi, l'économie demande une réunion des intervenants. Sous quelle forme ? De nombreuses combinaisons sont possibles, et c'est ce qui fait toute la beauté de la chose ! »

Ainsi, les organes politiques, les grands ensembles de guildes formés sous les contraintes raciales, mais aussi les petites guildes dynamiques en groupement libre ou non, ont leurs propres avantages. Le potentiel est énorme chez les uns, et plus simple à coordonner chez les autres. Des assemblées apolitiques sur le commerce ou l’activité pourraient avoir quelques charmes, mais le passé à du moins démontré que les rassemblements purement raciaux et régionaux avaient rarement une grande cohésion.

Somme toute, il y a certaine constante qu’on retrouve à travers les années de la colonisation. Face au changement, ce sont les gagneurs qui l’emportent. Ceux qui ont la plus grande motivation et la plus grande clairvoyance peuvent toujours s’en sortir. Nous ne vivons pas dans un monde statique…


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...

Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits

Page générée en 0.05 seconde et 7 requêtes SQL.