La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Un retour aux origines réussi"
2 joueurs connéctés. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Un retour aux origines réussi

Le 2009-05-18 18:54:30 par Noldhor.
Ces derniers temps nous avons vu une vague de fierté raciale s'embraser dans nos contrées, plus particulièrement dans les villages les plus modestes de nos campagnes. En effet les villageois, qui étaient jusqu'alors restreints à une seule activité (la plantation de légumes), ont décidé apparemment de leur propre chef de retourner vers la culture et les traditions ancestrales propres à leurs races.

Les villageois orques par exemple, lassés de devoir planter des tomates à longueur de saisons, sont retournés au maniement de la pioche et au travail pénible des exploitations de pierre. Ce qui correspond bien plus, on l'aura compris, à cette race de gros bras qui n'ont qu'un intérêt limité dans la météorologie.

Au contraire des gobelins , frustrés de ne pas pouvoir exercer leur science dans des potagers, en sont revenus à la mécanique et aux plantations, équipées de machines leur permettant de moudre de la farine en plus de récolter de la paille.

Du coté des léonites, qui finissaient par avoir la nausée à l'idée de manger de la verdure, on remarque que beaucoup sont retournés à leurs instincts primitifs de prédateurs et de carnivores dans des affuts de chasse.

Quant aux elfes noirs, bien plus experts dans l'art de faire souffrir que de faire grandir les êtres vivants,ils ont construit des bagnes où ils peuvent envoyer un héros martyriser à souhaits les esclaves travaillant la pierre.

Alors que chez leur cousins elfes, on a retrouvé le goût pour les promenades dans des halliers où ils peuvent y cueillir des fruits sauvages tels que les mûres, les myrtilles ou les noix. Avec un peu de sucre, vivre une vie quasi éternelle est tout de suite plus doux...

Egalement chez les humains, on est retourné dans les bois, mais dans le but moins écologique de découper des planches et récolter des fagots dans des ségrairies, ce qui contente cette race industrieuse.

Chez les nains, qui préfèrent toujours les métaux aux plantes sauf quand il s'agit de houblon, les villageois ont abandonné leurs potagers pour travailler dans les concessions à fondre des lingots d'acier et extraire des blocs de pierres.

Seuls les howbits, très heureux de s'occuper de carottes toute la journée, ne se sont pas joints à ces vagues nationalistes.

Paradoxalement ces retours aux racines raciales ne s'accompagnent pas de xénophobisme comme on aurait pu l'imaginer, mais au contraire des villes se lancent dans la fabrication de produits traditionnels de races alliées. Ainsi, il ne sera pas rare de voir dans les campagnes des cités howbits des affuts, ou de voir des humains s'essayer à l'esclavage dans des bagnes.

Une des conséquences les plus inattendues de cette spécialisation a été le développement du commerce avec l'Empire. En effet, ces campagnards de toutes races, décidant de s'adonner, à présent, seulement aux activités qui leur correspondent, ne se seraient jamais imaginés envoyer au loin ces productions locales. Pourtant ces activités sont en passe de devenir extrêmement lucratives et ce grâce à l'exportation vers le vieux continent. En effet dans l'Empire, on assiste à un engouement pour ces pièces d'artisanat traditionnel. On s'arrache les blocs de pierre sortant des exploitations, des bagnes ou encore des concessions ainsi que la farine des plantations ou encore les fagots des ségrairies...

Si bien qu'aujourd'hui, les émissaires impériaux ont ouvert de nombreux comptoirs de commerce dans les campagnes les plus reculées afin d'acheter ces productions locales. C'est un grand coup de pouce pour le développement de ces petits villages, et cela s'ajoute à la réussite de ces campagnards qui ont réussi le défi d'allier travail et plaisir...


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...

Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits

Page générée en 0.046 seconde et 7 requêtes SQL.