La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Ce n'est qu'un au revoir..."
0 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Ce n'est qu'un au revoir...

Le 2009-06-11 11:33:15 par Zephirine.
Il est dans la vie des choses contre lesquelles on ne peut rien faire, un phénomène peut nous surprendre, un décès ou une disparition, ou un départ... Les choses, les évènements, les gens, entrent et parfois repartent de notre vie.
Il y a bientôt deux décennies, alors que la Fronde dirigée par le seigneur Rdb n'était encore qu'un feuillet, le seigneur léonite Leonardo intégra l'équipe de jeunes journalistes. Leonardo a connu l'évolution du journal et y a parfois contribué, - comme d'autres seigneurs, Kounkounchek et Xerxès notamment - ; et il a vu passer les journalistes dans les locaux de la Fronde.

Son parcours est à relater. Il a d'abord été comme chacun de nous, un journaliste relatant les conflits de nos contrées et autres faits divers, et nous laissant profiter, nous les lecteurs, de sa plume. Lorsque le seigneur Kounkounchek laissa définitivement son siège de Rédacteur en Chef, Leonardo fut désigné pour honorer cette place à hautes responsabilités. Maître du fouet et n'hésitant pas à le sortir, il a su nous mener droitement afin que le travail soit bien fait et régulier. J'entends encore le cri du fouet claquer sur le sol des locaux de la Fronde et résonner dans l'ensemble de l'habitacle, après avoir commis une de mes habituelles bourdes...
On a pu retrouver dans les archives de la Fronde plus de cent cinquante écrits de la plume de notre ami sur les quelques quatre cents cinquante publiés. Doté d'un esprit surprenant, il a mis en place de nouvelles rubriques, telle que l'horoscope qu'il a fait vivre tout le temps où il a été présent, et a soutenu les projets de ses journalistes. Citons la numérologie de Dame Nefertari, et l'organisation ubuesque du premier Concours de Beauté de la Terre des Rois.

Dernièrement, les journalistes et les hautes instances se sont inquiétés de trouver le bureau du Rédacteur vide. Les jours passaient et la Fronde était sans nouvelles du léonite... Malgré les missives envoyées, les messagers chargés de rapporter un quelconque signe de vie du journaliste, le silence commençait à peser. Mais, avec un grand soulagement, Madrak a reçu récemment un mot du léonite nous annonçant qu'il préférait mettre de côté sa plume un certain temps, et laissait définitivement sa place de Rédacteur en Chef, et le fouet, à Madrak lui-même.

C'est ainsi que les journalistes regardent tristement des employés orques vider l'ancien bureau de Leonardo et se préparent à chanter un au revoir à un collègue, à un chef, voire à un ami.
C'est un grand de la Rédaction, parmi d'autres auparavant, qui quitte son siège et se sépare de sa plume journalistique, un fidèle qui s'en va, et que nous remercions pour ce qu'il a apporté à la Fronde et à ses lecteurs en espérant qu'il nous reviendra très vite...


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...


Page générée en 0.037 seconde et 7 requêtes SQL.