La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "La Grand'Place"
0 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

La Grand'Place

Le 2011-10-08 22:53:54 par Capitaine ficelle skink.
« Elle est là ! Enfin je l'ai trouvée ! »

Voilà ce qui traversait la tête d'un jeune seigneur fraichement arrivé sur la Terre des Rois. Mais de quoi parle-t-il donc ? Pourquoi tant d'impatience ?

L'endroit qu'il arpentait n'avait rien d'extraordinaire... Un chêne, un pommier, une maison, quelques bancs, une table VIP, des chaises, une fontaine entouraient une place, "LA" Place publique de la TdR.

Beaucoup la connaissent, certains y accourent dès qu'ils ont un moment, pour y rencontrer d'autres seigneurs, pour se faire des amis ou pour y nouer des alliances. D'autres, pour demander de l'aide auprès des plus anciens, ou tout simplement pour passer le temps agréablement en discutant de tout et de rien.

Timidement, notre jeune seigneur s'avance. Aussitôt, quelqu'un lui lance un
« Bonsoir » accueillant. Les conversations s'arrêtent l'espace d'un instant, chacun le saluant à son tour. Encouragé par cet accueil, il s'avance.

Sur la Place, ce jour-là, comme tous les jours, au milieu des seigneurs présents, certains attirent son attention, deux Dames en particulier. L'une, sombre, a une pelle posée contre son siège. Du sac de l'autre, on peut voir sortir le début d'un rouleau à pointes. Elles sont accompagnées d'un grand elfe affublé d'un chapeau de magicien. On sent les habitués des lieux. Sur leurs habits, bien en vue, est brodé un [M] rouge qui ne passe pas inaperçu. Mais qui sont-ils? Notre jeune seigneur pose discrètement la question à son voisin.


« Eux ? Ce sont les Gardiens de la Parole, on les appelle les Modos. Ils servent l'Empereur. Ils veillent de leur mieux à faire régner la loi de l'Empire. Qui se livre à des excès en public, n'offre pas à l'autre le respect qu'il exige pour lui-même, ou ne s'exprime pas dans la langue commune, se frottera à leur pouvoir spécial : la privation de parole. Leur tâche n'est pas toujours facile : ils essaient de la remplir au mieux mais les trublions sont nombreux, certains bon enfant, d'autres moins... Le plus souvent, ils s'efforcent de recourir à l'éducation bien plus qu'à la répression. Mais attention à la récidive ! Certains s'y essaient et s'y piquent, voyant le poids des sanctions dont ils font l'objet croître avec le degré de leur inconduite. »

Notre jeune seigneur écoute tout cela avec attention.

« Avant tout, sachez qu'il est une infraction qui dépasse tout degré de cette tolérance dont savent faire preuve ces missi dominici en certains cas. Je veux parler de l'insulte qui cingle et blesse en touchant à l’intégrité de la personne. Cette infraction, sachez-le, est insupportable à l'Empereur et vous vaudra, si elle est ouïe de tous en place publique, d'être sanctionnée par trois jours d'interdiction de fréquenter les lieux par les Gardiens de la Parole. N'imaginez pas pouvoir en proférer en quelqu’autre lieu public d’ailleurs : vous en seriez exclu pour au moins deux jours par les Gardiens. Qui se promène sur la Place Publique doit le savoir : tout avertissement lui vaudra de devoir se taire immédiatement. Si le contrevenant perturbe la discussion, son mutisme durera de trois à vingt-quatre longues heures. Voilà qui donne matière à réflexion, n'est-ce pas ? »

Le nouvel arrivant approuve fermement :
« Mais cela garantit à chacun de venir fréquenter cette Place avec plaisir certainement...
- Oui ! Oui ! Leur action, parfois soupçonnée de partialité, est juste et ordinaire. Juste parce qu'elle garantit à tout un chacun la possibilité de participer à la vie publique sans craindre que ses propos, ou pire sa personne, ne soit la cible de railleries insupportables. Ordinaire comme l'est l'habitude partagée par bon nombre de seigneurs de venir retrouver qui bon lui semble ou faire de nouvelles rencontres en des lieux où la richesse des échanges est à l'aune de leur bonne tenue.

« Mais sachez qu'il existe encore d'autres lieux où vous pourrez rencontrer les seigneurs de ces terres... Tout d'abord, la "salle du Canal 999" dans laquelle quelques fois l'Empereur organise ou permet d'organiser des fêtes particulières, plus théâtrales. Ensuite, vous pouvez également avoir des réunions privées, loin de l'œil impérial, de ses fameux [M] et de leurs contraintes. Pour ces lieux discrets, il y a deux possibilités : soit dans une salle dont vous choisirez vous-même le numéro, soit dans le hall de votre maison commune où vous pourrez rencontrer en petit comité les membres de votre guilde et ceux qui y sont affiliés. Fréquentez la Place régulièrement, vous en tirerez toutes sortes d'avantages, et vous ferez des rencontres que vous n'oublierez pas ! »

Et, sur ces dernières paroles, il indique au jeune seigneur une affiche clouée au grand chêne de la place.

- Pour arriver sur la Grand'Place, suivez le chemin suivant : "Communication" >> "le Tchat". Vous pourrez également y consulter le règlement dans son intégralité

- Pour arriver à la salle 999, suivez le chemin suivant : "Communication" >> "le Tchat" >> choisir 999 dans le menu déroulant en bas à droite. C'est en suivant ce chemin également que l'on peut se réunir de façon très privée entre seigneurs de guildes différentes.

- Pour arriver sur les Places de Guilde, suivez le chemin suivant : Page de guilde >> Menu Déroulant >> "Tchat affilié".




C’était un message publicitaire impérial des Gardiens de la Parole.
A très bientôt sur la Grand’Place !



En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...

Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits

Page générée en 0.046 seconde et 7 requêtes SQL.