La Terre des Rois - Jeu en ligne gratuit de simulation économique, de stratégie, de role et d'aventure...
Accueil > Actualité > Article : "Celui qu'on appelait Le sicaire!"
1 joueur connécté. Maximum : 90
-- Site ouvert --
Login :
Pass :
Popup :
Pass oublié ?

Celui qu'on appelait Le sicaire!

Le 2006-02-07 10:24:34 par Mondar.
La Fronde : Bonjour, seigneur Le Sicaire.
Le Sicaire : Salut on s'est pas déjà vu quelque part?

La Fronde : On s’est sûrement déjà croisé dans les auberges. J’aurais quelques questions pour la Fronde. Et en premier lieu : vous portez un nom étrange, d’où vous provient-il ?
Le Sicaire : Dans une ancienne vie, j'étais l'assassin attitré d'un puissant seigneur... Je me déplaçais sans bruit, je tuais sans émotion et disparaissais sans laisser de trace. Mes missions se multipliant, on oublia mon véritable nom pour m'appeler par ma fonction: "appelez le Sicaire, il f'ra le nécessaire...", "Mon cher Sicaire, j'ai une mauvaise herbe à arracher", etc...

LF : Vous êtes connu pour un certain « franc-parler », les aubergistes vous apprécient pour savoir mettre un terme à certaines discutions intempestives, on dit même que c’est un des rôles que vous a assigné l’empereur. Est-ce facile de trancher ainsi ? N’est-ce pas l’occasion de se faire des ennemis ou du moins de créer des inimitiés ?
LS : Pas le moins du monde! Et quand parfois on me fait certains reproches constructifs, j'essaie d'en tenir compte pour la suite. Certains seigneurs ont ainsi gagné toutes mes faveurs par leur capacité à rebondir sur certains recadrages que je suis parfois amené à faire. Etre investi par l'Empereur de certaines missions est un honneur et je m'efforce d'en être digne.

LF : Votre style et votre culture sont unanimement reconnus, d’où vous provient-elle ?
LS : En fait tout date de ma conversion aux forces des profondeurs. Laisse-moi te conter cette histoire et tu comprendras ainsi mieux mon histoire.

Celui qu’on appelait le sicaire partit alors dans une longue mais passionnante histoire. A la poursuite d’un druide puissant nommé Lerwin qu’il ne put jamais vaincre mais qui le pris en amitié. L’histoire finit sur cette phrase :

Et nous commençâmes à discuter... Nous avons parlé 2 longues journées et 2 longues nuits. J'ai découvert qui j'étais vraiment. Je suis reparti à ses côtés pour quérir le Chaudron de Clyddno Eiddyn. J'y ai rencontré mes frères d'armes qui sont des membres influents de ma cité dorénavant. Lerwin s'est éteint mais il avait vécu assez pour me transmettre une infime partie de son savoir mais c'était déjà tellement...

LF : Parlons maintenant de votre citée en elle-même. Nos lecteurs se demandent quel gestionnaire se cache derrière le personnage. A quoi ressemble donc Le Chaudron Magique ? Y fait-il bon vivre ?
LS : Le Chaudron Magique est une cité nommée ainsi car les premiers habitants avaient juré de toujours protéger le secret du Chaudron Magique de Clyddno Eiddyn.
Le Sicaire est dépensier, il n'y a jamais rien de trop beau pour nourrir sa population! C'est l'équipement qui en pâtît. Le Chaudron est géré en "bon père de famille". Un minimum de risques, pour un maximum de rentabilité! L'économie du Chaudron s'épanouit avant tout dans le tourisme: entre les anciens de l'aventure du Chaudron Magique toujours prêts à raconter les récits légendaires et les tables gastronomiques qui comptent parmi les meilleurs rapports qualité/prix de la TdR!

LF : Que pensez vous de l’évolution de nos belles terres en général et des hauts-plateaux en particulier ? Êtes-vous encore secoué par le frisson du pionnier face à un avenir riche en rebondissement ? Ou êtes-vous désormais confortablement installé ?
LS : Quelle évolution? Où avez vous vu une évolution? Les villes grandissent chaque jour davantage mais elles n'évoluent pas ou peu. Pensez vous vraiment que les nouvelles réglementations foncières vont faire évoluer la TdR? Pour ma part, il n'y aura que des petits ajustements: 2 destructions de bâtiments... rien du tout! Je me sens confortablement installé mais celui qui prétend connaître de quoi demain sera fait est un fieffé menteur! Tenez-vous le pour dit!

LF : Enfin, Si vous deviez regretter quelqu’un sur TDR, qui citeriez-vous ?
LS : Aucun regret mon ami. Mais 2 grands "merci".

Le 1er aux Observateurs de l'Eau Delà. Des seigneurs inégalés et inégalables. Nous pouvons nous en approcher et nous en inspirer mais n'espérons jamais être ce qu'ils étaient. Ils avaient une culture sans bornes, une finesse légendaire dont nous devrions tellement nous souvenir (je garde les précieux parchemins de leurs écrits). Et souvenez-vous de leur capacité d'organisation... quel art! Et ils n'oubliaient pas leurs amis.
L'autre merci va à Dame Mayerling. Pour ce qu'elle a été, pour ce qu'elle est et pour ce qu'elle sera. Il y a des personnes qui "tombent du ciel" un beau jour et tu ne sais pas trop pourquoi. Et le lendemain, tu as l'impression qu'ils ont toujours été là. Dame Mayerling est de celles là, discrète et indispensable.

LF : Hé bien monseigneur, ce fut un plaisir. A très bientôt j’espère.
LS : A bientôt à vous mon ami, en espérant vous revoir au Chaudron Magique. Vous r'trouv'rez vot'route pour repartir?

LF : Oh, ça ira, j'ai le sens de l'orientation. Au revoir.


En bref...




Plan du Site - A Propos - Mentions légales - Crédits - Partenaires - Contact
copyright (c) 2003/2011 Aurieres Raphaël, tous droits réservés...

Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits Jeux en ligne gratuits

Page générée en 0.049 seconde et 7 requêtes SQL.